Kyoto, Murin-an

Murin-an, villa de Yamagata Aritomo , militaire et politique de l’ère Meiji (1868-1912). Amateur de jardins, il fera appel à Ogawa Jihei, paysagiste et précurseur des jardins japonais moderne. On lui doit entre autre, les jardins du palais impérial de Kyoto et ceux de Heian-Jingû.

Kyoto, Chishaku-in

Dessiné par Sen-no-Rikyu (1522-1591), le jardin du style tsukiyama (évoquant un paysage), est inspiré du Mont Rozan en Chine. Autre intérêt du temple, les magnifiques peintures sur les fusuma (portes coulissantes en papier) peint par Hasegawa Tohaku. Diaporama HD – Slideshow    

Arras, Eglise Saint-Jean-Baptiste

L’église fut construite au XIIe siècle, démolie en 1564, elle fut reconstruite à l’emplacement de l’église actuelle sous le vocable de Saint-Nicolas-des-Fossés. C’est la seule qui passa le cap de la Révolution, toutes les autres églises d’Arras furent rasées.

Kyoto, Shosei-en

Imaginé en 1643 par ISHIKAWA Jôzan, ce jardin fait parti du temple Higashi Honganjiu avec lequel il fut rattaché au milieu du XVIIe siècle. Il est également connu sous le nom de Kikoku-tei. Diaporama HD – Slideshow HD

Kyoto, Zenrin-ji

L’Eikan-dō Zenrin-ji (ou Zenrin-ji) est un temple bouddhiste niché dans la montagne, à l’Est de Kyoto. L’ensemble des bâtiments sont reliés par des passerelles couvertes, ce qui rend la visite agréable même sous la pluie. Noyé parmi les arbres il est une destination idéale en automne.