Japon, Goshiki-numa

Au cœur de la préfecture de Fukushima, Goshiki-numa (les marais aux 5 couleurs) est née de l’éruption du mont Bandai le 15 juillet 1888, détruisant une douzaine de villages et tuant environs 500 personnes tout en créant des lacs et des marais. Selon la lumière ambiante ils changent de couleurs à la manière du lac Okama. Le parcours fait environ 4 km.

Au bout du chemin vous trouverez le lac Hibara. Formé suite à l’éruption volcanique. Les débris d’avalanche ont créé un réservoir naturel qui s’est rempli d’eau, engloutissant le village Hibara. Complètement gelé l’hiver,le lac accueil de petites cabanas de pêcheurs.

Détails important les commerces sont fermés en hiver, n’espérait pas manger un morceaux avant votre retour.

DIAPORAMA

Accès : Depuis le gare de Koriyama descendre à Inawashiro, de la prendre le bus (30 min). L’office du tourisme se trouve sur votre gauche en sortant de la gare.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s