Japon, Hiroshima, Shukkei-en

Ce jardin de 4 hectares a été dessiné en 1620 par le seigneur de la région, Asano Nagaakira. Il est situé près de la rivière Kyobashi, d’où il puise l’eau pour son étang (inspiré du lac Xihu en Chine) et ses cascades.

Japon, Hiraizumi, Môtsû-ji

Môtsû-ji a été fondé en 850. Il est célèbre pour son jardin, l’un des rares exemples du style Jôdo ou Terre Pure, suivant la conception bouddhiste. Il ne reste plus grand-chose des bâtiments originaux qui ont été détruits par le feu après la défaite du clan Ôshû-Fujiwara.  

Japon, Tôkyô, Kyu Furukawa teien

Non loin du jardin Rikugi-en on trouve le Kyu Furukawa teien avec une demeure de type occidentale, faites de briques et d’ardoises. La façade extérieure est construite en pierre rougeâtre. Quand la pierre devient humide, la couleur change et devient plus discrète. En contre bas de la maison se trouve un jardin japonais et une…

Japon, Tôkyô, Jardin Rikugi-en

Jardin de promenade inspirée de la poésie traditionnelle japonaise Waka. Il fut fondé par Yanagisawa Yoshiyasu, fidèle confident du cinquième shôgun Tokugawa Tsunayoshi.

Kanazawa, Kenroku-en

Le Kenroku-en ( Jardin aux six aspects ) est considéré comme un des plus beaux jardins  du Japon avec le Koraku-en  (Okayama) . Le jardin couvre 114 436,65 m² et abrite 8750 arbres et 183 espèces de végétaux. Il a été détruit en 1759 par un incendie et restauré en 1774. La première ouverture au…

Kyoto, Murin-an

Murin-an, villa de Yamagata Aritomo , militaire et politique de l’ère Meiji (1868-1912). Amateur de jardins, il fera appel à Ogawa Jihei, paysagiste et précurseur des jardins japonais moderne. On lui doit entre autre, les jardins du palais impérial de Kyoto et ceux de Heian-Jingû.