Kyoto, Chishaku-in

Dessiné par Sen-no-Rikyu (1522-1591), le jardin du style tsukiyama (évoquant un paysage), est inspiré du Mont Rozan en Chine. Autre intérêt du temple, les magnifiques peintures sur les fusuma (portes coulissantes en papier) peint par Hasegawa Tohaku. Diaporama HD – Slideshow    

Kyoto, Shosei-en

Imaginé en 1643 par ISHIKAWA Jôzan, ce jardin fait parti du temple Higashi Honganjiu avec lequel il fut rattaché au milieu du XVIIe siècle. Il est également connu sous le nom de Kikoku-tei. Diaporama HD – Slideshow HD

Kyoto, Nanzen-in

Le Nanzen-ji est un temple Bouddhisme zen et un des plus grands de Kyoto. Il comporte une multitude d’annexes. Ici, il s’agit du jardin du temple Nanzen-in.

Kyoto, Heian-jingû

Au cœur de Kyoto, un important sanctuaire shintoïste abrite un magnifique jardin. Divisé en quatre parties, chacune orientée vers les points cardinaux. Jihei Ogawa, jardinier, y a consacré plus de 20 ans de sa vie. Comme c’est souvent le cas dans la région, l’eau utilisée dans les étangs provient du lac Biwa.  

Himeji, Kôko-en

Ouvert en 1992 pour les 100 ans de la municipalité d’Himeji. Kôko-en est composé de neuf jardins de la période Edo.  

Japon, Okayama

Okayama capitale de la préfecture du même nom dans la région du Chûgoku. Elle est célèbre pour le Koraku-en, qui est considéré comme un des plus beaux jardins du Japon avec le Kenroku-en. Face à lui, on trouve le U-Jō (château noir).